Mon nom est
syphilis

J’adore les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes. Dernièrement pourtant, j’ai décidé d’agrandir mon terrain de jeu auprès des jeunes garçons et filles de moins de 25 ans. C’est si facile ! Il suffit que je me camoufle et mes symptômes passent inaperçus. Pire : il m’arrive de me transformer en ulcère au niveau des organes génitaux, dans la bouche, sur l’anus…  À long terme, si on ne me traite pas, je peux causer des problèmes au cœur, au cerveau, aux os.Pour me connaître davantage >
syphilis